Juillet: Afrique

AFRIQUE

Exposition du 3 Juillet au 27 Juillet

Vernissage le 4 Juillet de 18h à 22h

Echange le 11 Juillet à 18h

INVITÉE AU VERNISSAGE

DEFILE

Les étudiantes du Lycée Professionnel Alain Fournier

Le 4 Juillet à 19h

ENTREE LIBRE

#

Ouvert en 1968, le Lycée Professionnel Alain Fournier a fêté cette année ces 50 ans en 2018. Un bel âge et une dynamique intacte pour cet établissement situé en cœur de ville (quartier Sablon) qui accueille près de 600 élèves et propose une belle palette de formations parmi lesquelles l’hôtellerie, les métiers de la mode et du vêtement, les soins et les services à la personne.
Proviseur : Mr. Philippe Duschene
Professeures de couture : Mme Anna – Thérésa Elion / Mme Nedza Abida

Merci aux élèves de la classe de terminale option métiers de la mode du Lycée Professionnel ALAIN FOURNIER qui ont réalisé les tenues et qui se prêtent au jeu du défilé.

CONCERT

Les Fous du Village

Le 4 Juillet à 20h

#
Association

#

Des Percussionnistes, des Danseuses, de l’Energie …
Venez découvrir ou redécouvrir les percussions africaines !!!
Venez partager leur bonne humeur !!!
Musicien(ne)s : Céline, Eric, Fernand, Freddy, Jérémy, Momo, Sylvain
Danseuses : Alice, Anne, Emilie

ECHANGE

Jean Dib Ndour

Le 11 Juillet à 18h

#
Ecrivain

Visitez son site

#

Venez découvrir les deux livres de Jean Dib Ndour, ou échanger avec lui sur son histoire. Les livres seront en ventes sur place, et vous pourrez les faire dédicacer. Nous vous accueilleront avec un café gourmand pour l’occassion. ENTREE LIBRE

GHISLAIN BINOUETA ARTISTE INVITÉ D’HONNEUR

#
Artiste Peintre

#
L’artiste peintre Ghislain Binouéta est né le 20 Novembre 1971 à Brazzaville au Congo. Son inscription en 1991 dans l’école de peinture de Poto-Poto fût un tremplin pour le développement de son art. Il y apprendra l’art du moyen-âge, de la Renaissance, contemporain, et africain. Il commença par des oeuvres abstraites avec un mouvement dynamique, portant sur une réflexion sur les conditions de vie dans son pays, avec un oeil observateur et une certaine sagesse. Puis peu à peu il se tourna vers le figuratif, un art ancré dans la culture de son pays. Il compose ses tableaux essentiellement avec de l’acrylique ou de l’huile utilisant des jeux d’ombres et de lumière, dans un style impressionniste ou réaliste.
On peut remarquer dans certaines de ses toiles une technique de rainure pour ajouter une sensation de vibration, comme s’il souhaitait rendre vivant le tableau, avec une profondeur d’âme et d’énergie. D’où son choix régulier de la couleur jaune dans ses oeuvres, comme pour rappeler le soleil, le divin et la paix avec une chaleur réconfortante.

Younoussa Traore

#
Souffleur de Verre

Visitez son site

#

né le 12 décembre 1985, d’ethnie Dogon, du village de Oualo région de Douentza au Mali.
A l’âge de 5 ans mes parents m’ont envoyé chez ma grand-mère, dans le village natal de ma mère, un petit village au nord de la falaise Dogon « Siba ».

Déjà, à cette époque, j’aimais beaucoup créer et bidouiller.

Dès l’âge de 7 ans, j’ai commencé à graver des motifs traditionnels ancestraux Dogon sur des calebasses, sur des graines de Baobab utilisées comme instrument de musique, sur de grands bols en bois et sur des ustensiles servant à la décoration des maisons en terre.

Au fur et à mesure, j’ai développé et aimé la création inspirée de ma culture Dogon.

Mon activité est alors devenue une passion et un moyen de gagner un peu d’argent pour mon marabout et moi même.

En 2000 à la fin de mon adolescence, j’ai quitté mon marabout pour retourner vivre dans mon village natal.
En 2002, j’ai rencontré Gérald Vatrin maitre verrier à Nancy, venu visiter mon Village de Oualo.

Je l’ai invité dans ma famille et nous avons sympathisé, depuis lors, nous sommes toujours restés en contact et notre amitié est née. Huit ans plus tard, en 2011, Gérald m’a invité en France pour travailler.

C’est ainsi que, j’ai découvert le soufflage et le monde artistique du verre et que je suis devenu son assistant.

J’ai alors développé un travail personnel en tant qu’artiste verrier et peintre. Ainsi J’ai pu apprendre le soufflage à la canne, la gravure, et développer mes propres créations en verre.

Mon travail artistique de gravure est inspiré par mes origines Dogon du Mali. Mes pièces représentent des motifs finement gravés dit Cémére en Dogon, mes graphismes les paysages de montagnes, nuages, falaises de ma région de Douentza, mais aussi des monolithes et des autels des sacrifices présents dans chaque village.

Djilène Créations

#
Artisanat Africain

Visitez son site

#

Djilène Créations vous propose de transformer votre univers et d’y apporter de la couleur et de la gaieté avec du mobilier et des objets de décoration uniques et originaux issus de l’artisanat africain.

Tous leurs modèles sont entièrement faits main, alliant qualité, tradition et modernité.

Leur action repose sur un échange équitable et solidaire. Leur objectif aider des artisans africains à gagner dignement leur vie et ainsi subvenir aux besoins de leur famille.

“La formation à un métier est le meilleur vecteur d’indépendance”, voilà pourquoi Djilène Créations ambitionne d’embaucher et de former des personnes en situation de perte d’emploi en Afrique, afin de leur donner le coup de pouce nécessaire. Comme dit le proverbe africain : « Si tu donnes un poisson à un homme il mangera un jour; si tu lui apprends à pêcher, il mangera toujours. »

Lorraine Femme de Coeur

#
Association

Visitez son site

#

L’association « Lorraine Femmes de Cœur » a été créée le 7 novembre 2011.

L’objectif principal est d’aider les enfants et les femmes du Sénégal dans les domaines de la santé et de l’éducation.

Yasmina MICHEL-CHAUMETTE a découvert le Sénégal en février 2010 en participant à un événement sportif strictement féminin, doublé d’une action humanitaire de solidarité, et, devant la pauvreté du pays, a déclaré à la journaliste Aurélias Salinas le 3 avril 2010 : « Je rêve d’une seule chose : repartir au Sénégal et aider»

Pour soutenir leur action venez durant l’exposition de Juillet acheter leurs sacs fait main, leurs trousses, leurs petites poupées, leurs sculptures, et pendant le vernissage des boissons à base de bissap, bissap que vous pourrez acheter également, directement en provenance du Sénégal.

Baoli & cie

#
Mode

#

Baoli & Cie est une marque de vêtements, accessoires et objets aux couleurs du monde… Le Wax y est à l’honneur.
Pour toutes les femmes !
Vêtements femme et enfant : hauts, jupes, robes, vestes, tuniques, accessoires, sacs, bijoux, décoration et tissus au mètre.

La Boussole

#
Association

#

L’association “Pas Assez” a mis en place un projet de boutique solidaire, s’appuyant sur la vente de produits artisanaux pour récolter des fonds à destination de projets d’entraide solidaire et humanitaire. Les petits producteurs locaux seront également mis à l’honneur (jus de fruits, farines bio, sirops artisanaux, confiture, miel, infusions, bières locales, épices, etc…) dans le but de contribuer à les faire connaître et éviter les intermédiaires. La boutique est associée à la Maison Citoyenne et Culturelle La Chaouée, également gérée par l’association PAS ASSEZ depuis 2010.

La boutique solidaire propose des produits artisanaux – kalamkari indiens, poteries égyptiennes et bijoux, maroquinerie des philippines- dont la vente contribue intégralement au financement des projets menés par chaque association (Help India, Nugtuma…), excluant ainsi un quelconque intermédiaire financier. Les visiteurs peuvent ainsi se confronter aux problématiques de chaque région du monde et s’ils le souhaitent s’impliquer dans les associations qui cherchent régulièrement des bénévoles pour les aider à poursuivre leur objet.

Cornes De Gaz’ailes Roses

#
Association

#

Toutes deux infirmières libérales, nous nous sommes rencontrées au sein du service de réanimation polyvalente du CHR Metz-Thionville, dans lequel nous avons travaillé pendant 6 années ensemble. Cette expérience riche en émotions nous a beaucoup rapprochées et a permis de souder notre amitié qui dure maintenant depuis 12 ans. A l’approche de la quarantaine, nous nous sommes lancées le défi de réaliser quelque chose ensemble et de singulier. Un brin aventurières toutes les deux, nous avions déjà plusieurs fois évoqué l’idée de participer à un rallye. L’idée d’y combiner une action humanitaire en lien avec notre profession nous a naturellement amenées à nous inscrire au Trophée roses des sables pour 2019.

De plus, depuis peu, celui-ci a créé une team exclusivement infirmière à laquelle nous nous rattachons sous le numéro d’équipage 5.

Dans le cadre de notre participation au Trophée Roses des Sables, nous avons créé une association loi 1901 : « Cornes de Gaz’ailes ». Celle-ci a pour but d’être transparente dans toutes nos démarches ainsi qu’auprès de nos partenaires. Elle nous permettra également d’organiser des actions dans un cadre légal afin de financer notre projet. Une fois notre budget participatif atteint, nous nous engageons à faire don du surplus récolté au profit d’une association locale.

Campagne Lunettes de vue – « Bien voir pour bien apprendre ! »
Le Trophée Roses des Sables, comme les autres évènements sportifs et solidaires organisés par Desertours, attire chaque année plus de participantes issues du milieu professionnel médical.
Au regard de ce succès grandissant, la TEAM SANTE & SOLIDARITE a été créée lors de l’Edition 2017 du Trophée Roses des Sables. A l’occasion de cette course d’orientation dans le sud-marocain, des équipages d’infirmières ont mené une action de prévention sur l’hygiène dentaire, en distribuant des kits et des conseils à des enfants isolés dans le désert, avec Enfants du désert.
Partenaire historique de Désertours depuis 2005, cette association se mobilise sur place de manière ciblée et effective pour venir en aide aux enfants, grâce à un tissu associatif local qui rassemble une quinzaine d’association marocaines.
Fortes de ce premier succès, l’Association Enfants du désert et la Team Santé & Solidarité du Trophée Roses des Sables ont souhaité ouvrir cette action à toutes les participantes professionnelles de santé, afin de mener des opérations de plus grande envergure.
C’est la raison pour laquelle une campagne a été lancée pour fédérer la Team Santé & Solidarité 2018 autour d’une grande mobilisation en faveur de l’équipement d’enfants en lunettes de vue. Cette opération est reconduite pour l’édition 2019.
« Apprendre à lire, écrire et compter : un droit accessible à tous ! », telle est la devise de l’association présidée par Lætitia Chevallier. Or, selon des spécialistes, 80 % des informations liées à l’apprentissage passent par la vue et 30 % des échecs scolaires dans le primaire seraient liés à des problèmes visuels. D’où l’importance d’une détection et d’une prise en charge précoces.
Enfants du désert, conscient de cet enjeu majeur, a donc décidé de fédérer la Team autour de cette problématique, avec un professionnel qui œuvre à ses côtés depuis 8 ans. Installé à Meknès, Fouad se déplace dans un premier temps avec les participantes à Haroun situé entre Rissani et Merzouga, où l’association a déjà équipé l’école (deux salles de classe, une garderie, un bloc sanitaire avec accès à l’eau) et le local de l’association du village (panneaux photovoltaïque pour permettre un accès à la lumière).
Après avoir fait passer des tests de dépistage à l’ensemble des élèves pour les diagnostiquer, il prend les mesures des écoliers concernés par un problème de vue, toujours en présence des Roses. Les enfants détectés choisissent leur monture le jour-même et des verres correspondant à leur pathologie sont réalisés par la suite. Cette prise en charge individualisée leur permet de bénéficier d’une paire de lunettes fabriquée sur mesure par l’opticien et d’un suivi adapté.
Il est évident que les familles marocaines de cette région n’ont pas les moyens de pallier les éventuels problèmes de vue de leurs enfants, qui peuvent même leur sembler dérisoires tant les conditions de vie y sont parfois extrêmes. L’intervention de la Team Santé & Solidarité est en mesure de gérer cette campagne essentielle.
Avec le partenariat mis en place, les lunettes seront fabriquées au Maroc, l’action favorisant par la même l’économie locale. Le coût moyen de fabrication d’une paire est estimé à 25€ et la mobilisation financière des Roses de la Team Santé dépasse largement le cadre de l’école d’Haroun.
L’objectif est donc fixé à 500 paires de lunettes pour les petites têtes brunes ! Une bien belle opération, facile à mettre en œuvre grâce à l’implication déjà effective d’Enfants du désert au Maroc, qui n’attend plus que la réunion des forces en présence…

Soutenez leur projet en venant acheter sur place leurs créations ou en apportant des lunettes dont vous ne vous servez plus.