Août: Photographie

PHOTOGRAPHIE

#
ANDRE NITSCHE

ARTISTE DU MOIS

Visitez son site

#

“Précipitées” est née du constat, ancien, de l’impossibilité de montrer à travers la photographie ce qui anime le geste dansé, mais aussi du désir d’essayer encore, malgré tout, d’approcher au plus près cette force invisible. Ici, la nudité souligne l’étrangeté des formes que cet invisible fait surgir, modifiant les habitudes perceptives du spectateur. Sans repères et face à l’empreinte de cette pure expression de liberté, nous sommes contraints de passer du reconnaitre au ressentir. L’image photographique nous renvoie alors à l’écoute de notre propre intimité, de notre propre « Logique de la sensation ».

André NITSCHKE  est  photographe autodidacte, Initié très jeune à la photographie par son père qui fût un temps photoreporter de guerre aux cotés de Marc FLAMENT. Malgré son intérêt de toujours pour la discipline ce n’est qu’à partir de 2008 et après l’interruption brutale d’une longue carrière sportive qu’il débute réellement la photo et se perfectionne  dans sa version numérique tout en bénéficiant des conseils artistiques du photographe espagnol Andrès LEJONA .

En 2011, il rencontre le ballet de l’Opéra-Théâtre de Metz-Métropôle ce qui va désormais orienter ses travaux sur des projets thématiques associant photo et danse. Au-delà de toute volonté de représentation esthétique ses tirs photographiques sont motivés par la gestuelle singulière et propre à chaque danseur. Depuis 2013, il enchaîne les expositions dans le Grand Est et au Luxembourg  avec  notamment des présentations aux Biennales Internationale de l’Image de Nancy (2016) de danse contemporaine en Lorraine (2015 et 2017). Sa série « Résister » sur le devoir de mémoire a été présentée durant 6 mois en 2018 au Musée de la Cour d’Or de Metz-Métropôle.